Ma soeur la Pluie

bepar Charles VAN Lerberghe

Ma soeur la Pluie,
La belle et tiède pluie d'été,
Doucement vole, doucement fuit,
A travers les airs mouillés.

Tout son collier de blanches perles
Dans le ciel bleu s'est délié.
Chantez les merles,
Dansez les pies !
Parmi les branches qu'elle plie,
Dansez les fleurs, chantez les nids
Tout ce qui vient du ciel est béni.

De ma bouche elle approche
Ses lèvres humides de fraises des bois ;
Rit, et me touche,
Partout à la fois,
De ses milliers de petits doigts.

Sur des tapis de fleurs sonores,
De l'aurore jusqu'au soir,
Et du soir jusqu'à l'aurore,
Elle pleut et pleut encore,
Autant qu'elle peut pleuvoir.

Puis, vient le soleil qui essuie,
De ses cheveux d'or,
Les pieds de la Pluie.

Autres poésies de Charles VAN Lerberghe

La barque d'or

bepar Charles VAN Lerberghe, publié le jeu. 11/02/2010 à 05:53

Dans une barque d'Orient
S'en revenaient trois jeunes filles ;
Trois jeunes filles d'Orient
S'en revenaient en barque d'or.

Lire la poésie...

Dans un parfum de roses blanches

bepar Charles VAN Lerberghe, publié le lun. 28/12/2009 à 16:35

Dans un parfum de roses blanches
Elle est assise et songe ;
Et l'ombre est belle comme s'il s'y mirait un ange.

Lire la poésie...

Un silence se fit dans le déclin du jour

bepar Charles VAN Lerberghe, publié le lun. 14/12/2009 à 03:10

Un silence se fit dans le déclin du jour.
Une plainte expira, puis un soupir d'amour.

Lire la poésie...

L'adieu

bepar Charles VAN Lerberghe, publié le mer. 21/10/2009 à 19:50

Le soir fraîchissait dans les roses.
Inquiets de troubler ce charme défaillant,
Des êtres inconnus, voluptueusement,

Lire la poésie...

Comme elle chante

bepar Charles VAN Lerberghe, publié le ven. 02/10/2009 à 19:47

Comme elle chante
Dans ma voix,
L'âme longtemps murmurante
Des fontaines et des bois !
Air limpide du paradis,

Lire la poésie...

Dans ma prière du matin

bepar Charles VAN Lerberghe, publié le sam. 22/08/2009 à 15:22

Dans ma prière du matin
Il est un grand et beau jardin ;
Une haie d'aubépines blanches,
Autour d'un tremblement de branches.

Lire la poésie...